Rechercher

Les 6 erreurs à éviter sur son CV


Le CV est la première étape lors d’un recrutement. C’est votre carte d’entrée en entreprise, c’est le reflet de vous-même : on vous donne les 6 erreurs à ne pas commettre

pour avoir le CV qui retiendra l’attention du recruteur


1. La photo pas professionnelle


Alors que certains débâtent encore sur la présence ou non d’une photo sur son CV et qu’en France cela n’est pas obligatoire, il ne demeure pas moins utile d’avoir une belle photo professionnelle sur son CV.


Votre photo est celle qui d’un premier coup d’œil va permettre de donner tout son dynamisme à votre CV. Rien de plus motivant qu’un sourire et qu’un candidat qui rayonne de belles énergies. Ce qu’il vous faut est : une belle photo bien cadrée, lumineuse, privilégiez les photos de portrait ¾.


Evitez tout ce qui hors domaine professionnel : les photos coupées au milieu du visage, les selfies, les photos de vacances, les photos de famille, cela pourrait être rédhibitoire.


Vous ne vous sentez pas à l'aise ? Laissez-vous guider par un photographe professionnel qui saura valoriser votre image professionnelle pour les réseaux sociaux et votre CV.



2. Trop détailler ses données personnelles


Aller à l’essentiel, quel recruteur a besoin de connaitre votre mois de naissance ? Oubliez donc la date de naissance, votre numéro de sécurité social, votre adresse exacte. L’état matrimonial ne regarde pas non plus les recruteurs, tout comme la nationalité, exception faite de certains secteurs où elle est requise pour obtenir l’emploi.


Indiquez donc, votre Nom, Prénom, Ville (et surtout si vous êtes mobile et dans quelles mesures), votre contact téléphonique et e-mail pour pouvoir vous joindre.

Aujourd’hui il est nécessaire de savoir protéger ses données personnelles.


3. Négligez ses Softskills


Qu’est-ce qu’une Softskills ? Traduisez littéralement « compétences douces », ce sont des compétences qui font références à vos aptitudes humaines. Sachez présenter vos savoir comportementaux.


Elles sont pour les recruteurs d’autant plus importantes que vos compétences techniques. Mettez en avant votre aisance en communication, votre prise d’initiative, l’organisation de votre temps de travail, votre capacité à travailler en équipe, votre esprit d’analyse, votre leadership, la gestion du stress …


Quelques exemples de Softskills :

  • persuasif

  • convaincant

  • qualité de négociation

  • prise de parole en public

  • écriture

  • sens des responsabilités

  • persévérance

  • savoir déléguer des taches

  • savoir gérer et organiser un meeting résoudre les conflits


Vous pouvez les intégrer dans le résumé de votre CV, à côté de vos expériences professionnelles pour faire le lien entre elles ou dans une rubrique autres compétences.



4. Evitez les passions « à la mode »


Laissez-nous deviner, vous êtes passionné de lecture, de voyages et de sport ? Vous aimez le cinéma, certes, mais précisez quel genre de cinéma : ne suivez pas monsieur tout le monde !


La lecture de vos hobbies sur le CV, est l'occasion pour le recruteur de vous découvrir sous un autre angle que le domaine professionnel.

Le recruteur veut connaitre votre personnalité et vos goûts, et qui sait, peut-être découvrir un centre d’intérêt qui sera utile dans votre futur poste. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises passions, seules celles que vous choisirez démontrerons votre authenticité.

Il est aussi important que vous sachiez développer aisément à l’oral votre passion et vos centres d’intérêts.


5.Mentir sur vos expériences


Cela se verra très rapidement lors de votre entretien, et vous risquez de ne pas être contacté par la suite. Les recruteurs vérifient vos références et en entretien votre corps ne ment pas, vous serez démasqué 😉.


Vous avez peu d’expériences, vous êtes jeune diplômé ? Le recruteur saura le prendre en compte.


Vous avez une longue période d’inactivité, ce qui crée un vide sur votre CV ? Ne soyez pas effrayé, une période d’inactivité ne veut pas dire que c’est une période où vous n’avez rien fait, bien au contraire montrez que vous êtes resté actif (activités extra-professionnelles, formations, congé parental…) et que vous êtes prêt à revenir sur le marché du travail encore plus fort !


La recherche d’emploi peut être longue et difficile mais ne cédez pas à la tentation de mentir. L’honnêteté et l’authenticité payent toujours.


6.La longueur de votre CV


Ce n’est pas un mythe votre CV de 2 pages passera à la trappe. Soyez synthétique.


Un recruteur appréciera par exemple que vous lui proposiez de lui envoyer des pièces supplémentaires, indiquez-le-lui sur votre CV. En effet cela peut parfois être justifié, dans le cas où vous souhaiteriez ajouter des références, des publications et études que vous avez pu réaliser.


Souvenez-vous, le recruteur doit avoir envie de lire votre CV.



Vous l’aurez bien compris, votre CV doit refléter votre personnalité avant tout. Les maitres-mots sont : véritable et honnête.


Faites votre CV vous-même avec votre cœur et vos envies, ne rentrez pas dans le moule, soyez vous-même. Le recruteur veut s’assurer que vous allez bien vous intégrer au sein de l’équipe et que vous partagez les valeurs de l’entreprise.


C’est simple, le recruteur doit avoir un coup de foudre pro pour votre CV .


Paroles de recruteur 😉


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout